A bord, chacun son rôle…

L’armateur

C’est le propriétaire du navire. Il peut être embarqué sur le bateau ou rester à terre, mais il reste avant tout un chef d’entreprise. Dans tous les cas, il doit prendre en charge la gestion du personnel, la gestion financière et comptable, la gestion du navire, assurer des débouchés pour ses débarquements, …

Le patron

Le patron de pêche endosse de nombreuses responsabilités à bord :

  • gestion des campagnes de pêche ;
  • commandement de l’équipage ;
  • conduite du navire et de la navigation avec le choix des meilleures routes ;
  • choix des lieux de pêche ;
  • organisation et surveillance des activités à bord, notamment des opérations de capture et de traitement du poisson (nettoyage, découpe, conservation…) ;
  • sécurité des personnes : prévention des risques et des accidents du travail, sauvegarde de la vie humaine en mer, …

Le patron de pêche peut travailler sur son propre bateau : il est alors patron-armateur.
Il peut également travailler sur un bateau appartenant à un autre armateur : il est alors patron-salarié.
Découvrir le métier de patron de pêche sur le site formation-maritime.

Le mécanicien

Comme son nom l’indique, il est responsable des machines à bord : la bonne marche et l’entretien des moteurs, des installations électriques, hydrauliques et électroniques, …
Il participe également aux opérations de pêche, comme le reste de l’équipage.
Découvrir le métier de mécanicien sur le site formation-maritime.

Le bosco

C’est un matelot qui a davantage de responsabilités au sein de l’équipage. Il peut être en charge de la mise en cale des poissons, opération importante autant d’un point de vue réglementaire (respect des consignes précises concernant la mise en cale des espèces soumises à certaines réglementations européennes) que d’un point de vue de la sécurité (équilibre du bateau) et de la qualité du produit (bonne réfrigération des poissons).

Le matelot

Il participe à toutes les opérations à bord : depuis l’opération de pêche jusqu’à la débarque, en passant par l’entretien et le nettoyage. Il prend également part aux manœuvres et à la conduite du navire.
Découvrir le métier de matelot sur le site formation-maritime.

Le coq

Il est en charge de la cuisine à bord du bateau. C’est un rôle plus important qu’il n’y paraît, surtout lorsque les marées sont longues et la météo difficile : un bon cuisinier remonte le moral de l’équipage !
Le coq n’est pas uniquement cuisinier : il participe également aux opérations de pêche, comme le reste de l’équipage.