Les Aires Marines Protégées

Qu’est-ce qu’une Aire Marine Protégée ?

La France définit une Aire Marine Protégée (AMP) comme un espace délimité en mer, sur lequel est fixé un objectif de protection de la nature à long terme. Cet objectif est rarement exclusif : il est souvent, soit associé à un objectif local de développement socio-économique, soit articulé avec une gestion durable des ressources. L’article L334-1 du Code de l’Environnement donne une liste ouverte des AMP :

  1. Les parcs nationaux ayant une partie maritime ;
  2. Les réserves naturelles ayant une partie maritime ;
  3. Les arrêtés de biotopes ayant une partie maritime ;
  4. Les parcs naturels marins ;
  5. Les sites Natura 2000 ayant une partie maritime ;
  6. Les parties maritimes du domaine relevant du Conservatoire de l’espace littoral et des rivages lacustres.

On y retrouve donc des outils présents en Gironde : les sites Natura 2000 en mer, les parcs naturels marins, les réserves naturelles et les sites du Conservatoire du Littoral.
Les AMP sont des outils relativement récents d’un point de vue réglementaire en France (2006), mais surtout sur le terrain. On a aujourd’hui très peu de retour d’expérience sur ces outils, en particulier sur les sites Natura 2000 en mer et les parcs naturels marins.

L’Agence des Aires Marines Protégées (AAMP) est un établissement public national à caractère administratif, sous tutelle du Ministère en charge de l’écologie, créé pour accompagner la mise en place du réseau et gérer certaines aires marines protégées (AMP).

La France dispose depuis 2007 d’une stratégie nationale pour la création et la gestion des aires marines protégées (AMP). Parmi les objectifs fixés, on notera celui du Grenelle de la mer : 20% des eaux françaises en AMP d’ici 2020, dont 50% en « réserves halieutiques » en moyenne globale.

Une diversité d’outils pour atteindre ces objectifs :

Voici plusieurs types d’AMP que l’on peut trouver en Gironde. Chacune a ses objectifs, ses modes de gestion, …

Natura 2000:

Natura 2000 est l’outil de protection de la biodiversité de l’Union européenne. Il découle des engagements pris lors du sommet pour le développement durable à Rio en 1992 et notamment de la convention sur la diversité biologique. Deux directives ont ainsi été adoptées par l’Union européenne :

  • La directive « Oiseaux » de 1979,
  • La directive « Habitats-Faune-Flore » de 1992.

Ces deux directives listent les habitats naturels et les espèces qui doivent être protégés dans tous les Etats Membres de l’Union Européenne. La protection de ces espèces passe par la protection de leur habitat : on parle d’habitats d’espèces. Ces listes ne sont pas spécifiques au milieu marin, Natura 2000 est également terrestre.

L’ensemble des sites visant à protéger ces habitats naturels et ces habitats d’espèces, dits d’intérêt communautaire, forment le réseau Natura 2000.

Parcs Naturels Marins:

Les Parcs Naturels Marins (PNM) sont des outils créés par la France. Ils ont trois objectifs, qui ne sont pas hiérarchisés et sont indissociables :

  • Protection du patrimoine naturel et culturel
  • Développement durable
  • Connaissance

Fin 2012, la France compte 5 PNM (Iroise en Bretagne, Golfe du Lion en Méditerranée, Estuaires picards en Manche-Mer du Nord, Mayotte ainsi que les Glorieuses dans l’Océan Indien). Le Grenelle de la mer fixait un objectif de 10 PNM à l’horizon 2012, qui n’a pas été atteint.

En Gironde:

  • le PNM du Bassin d’Arcachon a été créé le 5 Juin 2014;
  • Un PNM reste en projet: celui de l’estuaire de la Gironde et des Pertuis charentais. Il pourrait être créé avant la fin de l’année 2014.

Sites du Conservatoire du Littoral:

Le Conservatoire du littoral (CdL) est un établissement public administratif, placé sous la tutelle du Ministère en charge de l’Écologie. Il mène une politique foncière ayant pour but la protection définitive des espaces naturels et des paysages sur les rivages maritimes et lacustres. A cette fin, il acquiert des terrains fragiles ou menacés à l’amiable, par préemption, ou exceptionnellement par  expropriation.
Sur ces sites, un plan de gestion est ensuite mis en place, qui n’exclut pas les activités humaines tant qu’elles sont respectueuses du site.

Sur le bassin d’Arcachon, le Domaine de Certes est un site du Conservatoire du Littoral, où travaille un pêcheur professionnel.

Les AMP en Gironde et l’implication des professionnels de la pêche :

Carte PNM N2000 Facade atlantiqueEn Gironde, un PNM a été créé (bassin d’Arcachon), un autre est encore en projet (Estuaire de la Gironde et pertuis charentais), et plusieurs sites Natura 2000 ont été désignés en milieu marin ou fluvio-estuarien.

Les professionnels de la pêche sont fortement impliqués dans la mise en place et la gestion des AMP. Le CDPMEM 33 a participé à toute la phase de consultation des deux projets de PNM, où il a défendu les intérêts des professionnels et du milieu aquatique.

Le CDPMEM 33 est membre du comité de pilotage (COPIL) du site Natura 2000 de Carcans-Hourtin, situé dans les 12 milles au droit de la côte girondine.

Il est également membre du Conseil de gestion du PNM Arcachon, au sein duquel il dispose de 3 sièges.